le matos de l'harmoniciste Index du Forum
le matos de l'harmoniciste
Tout ce qui concerne l'harmoniciste et son matériel
 
le matos de l'harmoniciste Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Bonjour de Belgique ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le matos de l'harmoniciste Index du Forum -> le matos de l'harmoniciste -> Présentez-vous...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
olivier.poumay


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2013
Messages: 9

MessagePosté le: Dim 19 Mai - 13:03 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Bonjour, je m'appel Olivier Poumay. Je suis harmoniciste chromatique et diatonique. Je suis basé à Bruxelles et à Liège (parfois à Paris). 

Je suis très polyvalent au départ du blues et de la country, j'ai fais le conservatoire de Bruxelles en jazz. Mes recherches sonores dans de la musique expérimentale et mes qualités, entre autre, d'improvisateur m'ont permis de pratiquer des musiques aussi variées de arabo-andalouse, flamenco, traditionnelles (françaises, belges, irlandaises, suédoises), népalaise… mes compositions se nourrissent de toutes ces influences et s'épanouissent particulièrement dans le groupe Sheng. Depuis 2 ans je tourne aussi en musique classique avec une pianiste russe. 

Me voici donc en bref 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Mai - 13:03 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Catsharp


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 162
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Mar 21 Mai - 22:39 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Bienvenue ici, donc , Olivier.

Belle expérience, déjà !!!!

Étais-tu à Liège pour le festival harmo cet automne ?


Revenir en haut
olivier.poumay


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2013
Messages: 9

MessagePosté le: Mer 22 Mai - 07:49 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Merci pour la "bienvenue"


L'expérience… ça fait 25 ans que j'ai vendu mon âme à la musique via l'harmonica. Wink


Non, je n'y étais pas au festival. Pour des raisons que j'ignore toujours, je n'y suis pas le bienvenu. En Juin dernier, j'ai appris qu'Emile Grégoire m'en veut pour quelque chose qui s'est passé il y a 25 ans. Et je ne sais toujours pas quoi. 


Ceci explique pourquoi je me suis tenu loin du milieu de l'harmonica pendant 20 ans. Ça explique aussi mon cheminement atypique. Et puis, j'ai évité ainsi, peut-être à tort, l'influence des autres harmonicistes.  


Revenir en haut
Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 80
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 14:40 (2013)    Sujet du message: salut l'artiste !... Répondre en citant

Bonjour,

bien à vous,

La musique, il me semble, se nourrit beaucoup de notre âme...et vous ne devez pas manquer des deux,

A+

Jacques/Jack
_________________
Sors ton vibrato...et Monte le son !


Revenir en haut
olivier.poumay


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2013
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 16:18 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Merci Jacques

Revenir en haut
Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 80
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 16:46 (2013)    Sujet du message: lames à l'âme.... Répondre en citant

Merci,

Tout comme vous je me sens improvisateur..au long cours aussi, sans toutefois votre connaissance théorique mais tantôt thérapie tantôt muse ensorcelleuse -ou les deux !!!..- ce prolongement de nos êtres traduit des hypersensibilités bien enconbrantes parfois, en tout cas cette souffrance quelquefois nous donne de belles âmes...

Bonne continuation Olivier,

Jacques
_________________
Sors ton vibrato...et Monte le son !


Revenir en haut
olivier.poumay


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2013
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 19:29 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Oui, improvisateur, je le suis depuis le début. 


Mais comme improviser ça ne s'improvise pas, c'est beaucoup de travail. Finalement, dans l'improvisation, on trouve aussi de la rigueur. Travailler cette rigueur passe aussi par la musique dite classique (par exemple). 
 
Le côté thérapie est intéressant. J'ai constaté que la musique est un miroir. On y retrouve les qualités qui nous caractérisent. Il y a une interaction entre ce que l'on est et ce que l'on joue. Alors, la question est de savoir si pour changer de jeu on doit changer ce que l'on est ou si en changeant de jeu on change ce que l'on est. 


Alors, oui l'hypersensibilité est souvent très encombrante, nos souffrances s'exhibent dans chacune des notes. Mais pour ceux qui répondent à ces caractéristiques la musique est une échappatoire pour se permettre d'être ouvertement soi-même dans un monde qui les aurait bâtit. Il faut néanmoins assumer, beaucoup travailler et accumuler beaucoup d'expérience pour que tout ceci soit convaincant. Une qualité poussée à l'extrême, c'est ce qu'on appel un défaut. Donc, le travail consiste aussi à maîtriser cette hypersensibilité et ces souffrances de façon à ce qu'elles ne soient pas "sur-jouées" (comme on dirait dans le théâtre). Car la musique n'est pas seulement de l'émotion, c'est de la maîtrise. 


Elle ne fait que de traduire ce que l'on est. Si tu es froid et calculateur, la musique le sera aussi (et ça existe). Dans ce cas, soit tu apprends à feindre l'émotion ou alors, c'est à toi d'aller la chercher celle qui est enfuie au plus profond de toi, derrière des murs de béton (on en revient à la thérapie).


Merci pour lancer la discussion dans ce sens. 


Revenir en haut
Catsharp


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 162
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 22:06 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Ça devient compliqué,.......mais je vous comprends ...... Wink

Revenir en haut
olivier.poumay


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2013
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 22:20 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Catsharp, Je rappelle que le sujet c'est "bonjour de belgique". Tu as déjà vu un pays plus compliqué? Very Happy Après plus de 45 ans, je n'y ai toujours rien compris. Alors, faut pas t'étonner que ma culture soit à son image Very Happy Mais je ne suis pas à la hauteur car tu as compris :/

Revenir en haut
Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 80
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mar 11 Juin - 08:27 (2013)    Sujet du message: partition intériure ... Répondre en citant

Je ne suis pas Belge et je suis sûrement aussi compliqué !!...

Bonjour olivier (et tous et toutes)

l'émotion n'est jamais feinte je pense elle peut néammoins ne pas être "juste" car pas adapté, peut-être parce que trop "authentique" pas dans le "tempo du propos" c'est à dire, qu'il soit musical ou autre, et je me confronte -aussi ?- à ceci cette justesse de l'à propos quelquefois-souvent- dans ma vie quotidienne mais si la musique, l'improvisation nécessite du travail, je dirais plus que c'est de l'expérience qu'il s'agit et celle-ci qu'elle repose audépart sur une base théorique qu'elle soit "classique" ou autre, ou se développe plus d'une manière "autodidacte" si la deuxième s'appuieront plus d'après moi sur une expérience "de reproduction" pour évoluer vers une autonomie de geste (phrasés, sons, etc) la première ("classique) à l'apprentissage plus ardue reposerait je pense (car n'ayant que trés peu réussi à intégrer un enseignement théorique) ormis la dureté de l'apprentissage vers une autonomie par laquelle l'improvisation serait plus "simple" car reposerait sur des bases ? c'est un simple postulat de réflexion, nayant pour référence que cette pratique répéter qui met en scène des phrases libres mais réitérées ou l'approximation, les "accidents"(comme dans l'aquarelle mon autre pratique) se nourrit d'une certaine approximation "mesurée" mais je ne dirais pas que c'est du calcul ; alors est-ce que le travail rend frois (je pense que c'est vers cette réflexion que tu voulais aller Olivier ?) ? je pense que non seulement plus précis comme la goutte d'eau que je souhaite diriger dans un espace mais qui peut iriser différement , je pense que l'incertitude n'est nullement hasrdeuse seulement pas complétement dirigée alors cette place laissée au non-dit de nos émotions serait-elle complétement ou en en partie une thérapie ?... je ne sais... n'étant nullement un thérapeute musical mais je m'apperçoit que la constance, qu'elle qu'elle soit, n'évanouit la précarité de l'équilibre de la "partitio (intérieure ?)" et c'est mieux comme ça, je pense...

En te souhaitant une Bonne Journée Olivier (et aux autres forumistes également),


Jacques
_________________
Sors ton vibrato...et Monte le son !


Revenir en haut
olivier.poumay


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2013
Messages: 9

MessagePosté le: Mar 11 Juin - 18:38 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

"You play as you practice" donc selon ce que l'on travaille, notre jeu est influencé. Et, que ce soit autodidacte ou avec l'aide d'un professeur, ce n'est pas comment on apprend, mais ce qu'on travaille qui compte. On peut tout aussi bien travailler la théorie en autodidacte que la pratique ressentie avec une personne plus expérimentée. Doit-on être intellectuel gauche ou un analphabète manuel?


A l'instare des arts plastiques, la musique a aussi besoin de théorie. Les connaissances en harmonie, en rythme, en conduites de voix, en mélodie, en style… sont le pendant des connaissances en perspectives, en lumière, en couleurs (froides, chaudes, complémentaires)…. Les connaissances théoriques permettent d'évoluer et de ressentir les choses plus rapidement. 


À l'instar de la peinture, les "accidents" sont les repentirs qu'il faut assumer et qu'on doit utiliser comme moyen d'expression.  


Je crois pas que l'apprentissage (même théorique) rende le discours froid. Il est vrai qu'on perd la spontanéité de l'enfant et qu'on doit la retrouver par un autre travail (comme l'a fait Picasso) mais on y gagne en stabilité, en pertinence, en fiabilité. C'est la personnalité qui doit transparaitre. Si, tout comme toi, certains musiciens, à fleure de peau, sont aisément en contact avec leurs émotions, il faut savoir qu'il n'en est pas de même pour tout le monde. Encore qu'il faille les maîtriser pour être en permanence d'à-propos. Certains doivent apprendre à feindre les émotions auxquelles ils n'ont pas accès. 


Revenir en haut
Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 80
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mer 12 Juin - 14:58 (2013)    Sujet du message: Bonjour de Belgique Répondre en citant

Bonjour Olivier,

je n'ai le net qu'au travail et je viens de trouver ton messages, trés gentil et profond ; nos échanges épistolaires méritent, pour ma part, réflexion car leur profondeur pourrait m'amener à déformer la densité des miens si je ne laissais le temps à cette, ces, pensées de laisser la place à ce qui pourrait les modifier.

(ce n'est pas être "compliqué" que chercher la profondeur des choses c'est être précis avec ce qui fait son être spécifique).

A bientôt Olivier et Merci pour ton aide

Jacques
_________________
Sors ton vibrato...et Monte le son !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:33 (2017)    Sujet du message: Bonjour de Belgique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le matos de l'harmoniciste Index du Forum -> le matos de l'harmoniciste -> Présentez-vous... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[electro] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com